Nissan NV300 : info, photos, tout sur le nouveau fourgon Nissan 0 41

Nissan NV300 Fourgon rouge 2016

Le salon IAA de Hanovre 2016 a été l’occasion pour Nissan de dévoiler son nouveau fourgon NV300, qui succèdera au Primastar en fin d’année 2016. Conçu sur la base du Renault Trafic, il se démarque par une garantie de 5 ans ou 160 000 km.

Adieu Nissan Primastar, bonjour au Nissan NV300. Un nouveau nom pour un fourgon qui n’est pas sans en rappeler un autre. Et pour cause : le NV300 est un clone du Renault Trafic. Il est d’ailleurs fabriqué dans la même usine, à Sandouville (76).

Face avant du Nissan NV300 fourgon
Seule la calandre permet de distinguer le NV300 du Renault Trafic.

Volume de chargement et charge utile

Le Nissan NV300 existe en trois dimensions (L1H1, L2H1, L2H2) et propose de nombreuses combinaisons (portes arrière coulissantes, carrosserie tôlée ou vitrée…). Le volume de chargement varie de 5,2 m³ à 8,6 m³ pour une charge utile maxi de 1280 kg.

Une trappe dans la cloison de séparation permet d’augmenter la longueur de chargement jusqu’à 3,75 m en L1 et 4,15 m en L2.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un poste de conduite bien conçu

Le Nissan NV300 reprend la planche de bord du Renault Trafic. Il offre donc les mêmes qualités : ergonomie, confort (siège réglable en hauteur) et praticité. Sur ce dernier point, les professionnels ne seront pas déçus par les nombreuses astuces proposées : support pour smartphone, station d’accueil pour tablette numérique, emplacement pour ranger des bons de livraison. Le dossier du siège passager peut même se rabattre pour utiliser un ordinateur portable.

Cabine du Nissan NV300 fourgon
Hormis le logo sur le volant, le poste de conduite est identique au Renault Trafic. C’est plutôt un point positif.

Sur le plan technologique, le NV300 peut être équipé du système multimédia Nissan Connect qui comprend la navigation GPS, le contrôle vocal du téléphone et une caméra de recul. Les images de la caméra sont diffusées directement dans le rétroviseur intérieur.

Siège rabattable dans la cabine du Nissan NV300 fourgon
Support pour smartphone, station d’accueil pour tablette, dossier de siège rabattable : le NV300 est idéal pour travailler.

Un moteur 1.6 dCi, quatre niveaux de puissance

En toute logique, le NV300 reprend les moteurs de son cousin français. L’offre s’articule autour du récent 1.6 dCi. Répondant à la norme Euro 6, ce moteur est équipé d’un système SCR qui utilise de l’AdBlue pour réduire les oxydes d’azote (Nox). Il est proposé en quatre niveaux de puissance : 95 ch, 120 ch à simple turbo et 125 ch, 145 ch à double turbo. Toutes les versions sont couplées à une boîte manuelle à 6 rapports.

Grâce au mode « Eco » disponible sur les versions 125 et 145 ch, Nissan annonce une baisse de la consommation de 1 l/100 km en moyenne par rapport à l’ancien Primastar. Le constructeur annonce, par exemple, une valeur de 5,9 l/100 km (155 g/km de CO²) pour le 1.6 dCi 125.

Nouveau Nissan NV300 fourgon rouge
Le NV300 dispose du récent diesel 1.6 dCi d’origine Renault. Les puissances s’échelonnent de 95 à 145 ch.

Lancement du Nissan NV300 en novembre 2016

Le Nissan NV300 sera commercialisée à partir de novembre 2016. Le constructeur n’a pas encore annoncé le prix de son fourgon (ceux du Renault Trafic débutent à 22 500 euros HT), mais avance déjà deux arguments forts : une garantie de 5 ans ou 160 000 km et des intervalles d’entretien assez longs (2 ans ou 40 000 km) pour réduire le coût d’utilisation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend