Opel Vivaro 2019 : adieu Renault, bonjour PSA 0 795

opel vivaro 2019 vu rouge

Jusqu’alors basé sur le Renault Trafic, le nouvel Opel Vivaro 3 devient un clone des Citroën Jumpy et Peugeot Expert en 2019.

Les liens qui unissaient Renault et Opel dans l’univers des véhicules utilitaires sont définitivement rompus. Normal, la marque allemande faisant désormais partie du giron PSA. Le nouvel Opel Vivaro n’est donc un cousin proche du Renault Trafic. Il devient un clone des récents Citroën Jumpy et Peugeot Expert. Esthétiquement, il se démarque des deux français uniquement par une calandre spécifique. Pour le reste, on retrouve les mêmes caractéristiques. A commencer par une gamme large, comprenant trois longueurs de carrosserie (4,60 m, 4,95 m et 5,30 m), une charge utile atteignant jusqu’à 1 400 kg et un volume de chargement maximal de 6,6 m3 .

On retrouve également les mêmes astuces, notamment la hauteur limitée à 1,90 m sur la plupart des versions, permettant d’accéder aux parkings souterrains. Ou encore les portes latérales qui s’ouvrent automatiquement en passant le pied sous le van et la trappe permettant de glisser des objets sous le siège passager. Selon Opel, le nouveau Vivaro peut transporter des objets jusqu’à 4,02 m de long dans sa version la plus grande de 5,30 m.

Premières livraisons à la fin de l’été 2019

Simple traction dans ses versions classiques, le nouveau Vivaro peut s’adapter aux besoins et contraintes des professionnels. Ainsi, un système de motricité renforcée IntelliGrip est disponible, tout comme une transmission intégrale 4×4 fournie par le spécialiste Dangel. Il est même possible de profiter d’une garde au sol surélevée et de protections du soubassement avec le pack « Chantier ».

Les prix de l’Opel Vivaro 3 seront communiqués en février 2019. La date de sortie en France est prévue pour fin septembre. Uniquement proposé en diesel à son lancement, le nouveau fourgon d’Opel sera disponible dans une version 100% électrique en 2020.

 

Laisser un commentaire

Send this to a friend