On appelle utilitaire léger un véhicule dont le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) est inférieur à 3,5 tonnes. C’est-à-dire que le poids du véhicule à vide et de son chargement n’excèdent pas cette charge. Un véhicule dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes rentre dans la catégorie des poids lourds. Un véhicule utilitaire ne doit pas dépasser une longueur de 12 m et une largeur de 2,55 m (2,60 m pour les véhicules frigorifiques).

  • Un véhicule conçu pour le transport de marchandises
  • Un PTAC inférieur à 3,5 tonnes
  • Une longueur maxi de 12 m
  • Une largeur maxi de 2,55 m (2,60 m pour les versions frigorifiques)

Pour conduite un véhicule utilitaire léger (également appelé VUL), il faut être titulaire d’un permis B. Le même que celui pour conduire une voiture particulière.

Différents types de véhicules utilitaires

Les véhicules utilitaires légers se présentent sous plusieurs formes : fourgonnette (ex : Renault Kangoo, Citroën Berlingo), fourgon (ex : Renault Trafic, Volkswagen Transporter), ou encore pick-up (ex : Nissan NP300 Navara, Ford Ranger).

Il existe également les châssis-cabine et plancher-cabine, ce sont des utilitaires dont la zone de chargement a été remplacée par une caisse grande volume, une benne, une nacelle…

Iveco Daily fourgon et châssis cabine
A gauche, un Iveco Daily en châssis-cabine avec benne. A droite, le même véhicule utilitaire mais dans sa version fourgon.

Artisans, livreurs, BTP, les VUL sont partout !

Les véhicules utilitaires légers sont utilisés par le transport de chargement ou de marchandises. Ils sont présents dans de nombreux secteurs d’activité : des livreurs aux techniciens, en passant par les artisans, les pompiers, les dépanneurs et les pompes funèbres.